forum galeries










{L_DMI_NEWSLT] Goodies Calendar L_DMI_DOSSIER encore plus de liens sur DMI



Article sur Pixar

Discutez ici de la Walt Disney Company et de ses filiales.

Messagepar tinkerbell7 » Mar 26 Jan 2010 22:38

Dernier message de la page précédente :
Voici une interview de John Lasseter dans le "20 minutes" d'aujourd'hui au sujet de son implication dans les jeux vidéos Disney - Pixar :

Dans quelle mesure êtes-vous impliqué dans la création des jeux vidéo chez Disney-Pixar?

Je rencontre les studios de jeux très tôt dans le développement pour discuter des personnages et de l'histoire. Notre but à Disney-Pixar, c'est de faire en sorte que les jeux tirent le meilleur parti de l'histoire, des personnages et des situations. Quand les enfants jouent avec le jeu, ils doivent avoir l'impression d'être dans le même univers que celui du film.

Vous réalisez des films très émouvants. Est-ce que c'est facile de traduire ces émotions dans les jeux vidéo ?

Non, c'est même difficile. Dans le jeu vidéo, il doit y avoir du divertissement, de l'action, du mouvement en permanence. Dans le film, il faut un équilibre entre l'humour et les émotions.

En résumé, pour faire un bon film d'animation, trois éléments sont indispensables: raconter une histoire prenante et imprévisible, qui scotche les spectateurs à leur fauteuil. Ensuite, on apporte à l'histoire des personnages mémorables et attachants, le méchant compris ! Puis, on transpose l'histoire et ses personnages dans un monde crédible. Pas forcément réaliste, mais crédible par rapport à l'histoire qu'on raconte, dans son visuel, sa logique et ses règles. Ainsi, avec les «suites» de film, il s'agit juste d'autres histoires qui prennent place dans un même univers. Avec le jeu vidéo, nous avons la même approche: des aventures dans un univers bien défini.

L'adaptation des films Disney-Pixar en jeux vidéo permet donc de développer cet univers ?

Les jeux vidéo peuvent se concevoir comme des spin-offs. Mais ils sont différents des films, où l'histoire suit une narration très linéaire et où le réalisateur contrôle tout. Avec les jeux, c'est le joueur qui contrôle. C'est une expérience interactive. Par exemple, dans le film «La princesse et la grenouille», la princesse apprend à la grenouille comment émincer. On s'est dit que ce serait bien d'en faire un niveau dans le jeu.

Y a-t-il des idées que vous écartez de vos films et que vous reprenez dans les jeux ?

Parfois. Cela prend environ quatre ans pour faire un film, dont rien que deux ans et demi que pour développer l'histoire. Donc beaucoup d'idées seront écartées. Par exemple, les «Toy Story». Nous avons eu tellement d'idées pour le premier, que certaines ont été utilisées dans le deuxième et même dans le troisième, quinze ans plus tard! De la même manière, on dit aux studios de développement des jeux: «Voici plein d'idées et des personnages que nous avons trouvés et que nous n'avons pas pu utiliser, servez-vous !»

A titre personnel, vous jouez ?

Un petit peu. Mais mes cinq fils sont de véritables gamers. J'adore m'asseoir à leurs côtés pour les regarder jouer, parce qu'ils sont meilleurs que moi... Ils ont une Wii, une Xbox 360, une PS3 et ils jouent à des jeux très différents: «Guitar Hero», «Rock Band», «Super Smash Bros. Brawl» et les jeux en coopération. Ils se sont beaucoup amusés avec le mode nazis zombies dans «Call of Duty : World at War».

Je me rappelle aussi d'un Noël quand un de mes fils s'était procuré «Assassin's Creed», je le regardais jouer, c'était comme un film, magnifique et très bien réalisé. On aime aussi beaucoup les jeux de course, notamment ceux tirés de l'univers de «Cars».

En 1982, avec «Tron», Disney fut un des premiers films à mettre en scène le jeu vidéo au cinéma. Sa suite, «Tron l'héritage» sort cette année, cela vous inspire quoi ?

Je suis impatient de le voir. Je travaillais pour les studios Disney quand «Tron» est sorti. Je n'ai pas collaboré au film, mais des amis, oui. Et j'ai adoré essayer les jeux «Tron» dans les salles d'arcade. J'aimais beaucoup le niveau avec les véhicules appelés «Light Cycles». Sur les bornes, je jouais aussi à «Dig Dug» et «Donkey Kong». A l'époque, on allait beaucoup dans les salles d'arcade... avant d'être mariés et d'avoir des enfants.
Animatrice de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez un administrateur ou un moderateur
Naminamina
Hey les amis ! Gardez bien les mains et les bras à l'intérieur du wagonnet...
Avatar de l’utilisateur
tinkerbell7
Animatrice Principale
Animatrice Principale
 
Messages: 43492
Images: 13
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 17:14



Publicité
 

Messagepar tinkerbell7 » Mer 21 Juil 2010 15:41

Le Monde a mis en ligne aujourd'hui cet article sur le succès de Pixar :

Pixar livre les secrets de sa machine à succès

En trois semaines d'exploitation aux Etats-Unis, Toy Story 3 a engrangé 340 millions de dollars (231 millions d'euros) de recettes, largement de quoi rembourser ses 200 millions de dollars de budget. C'est le meilleur démarrage de l'histoire de Pixar, maison pourtant habituée aux succès. Avec plus d'un million de spectateurs pour sa première semaine dans l'Hexagone, le film entame sa carrière française sur les chapeaux de roue.

Il y a chez Pixar un mystère, pour ne pas dire un miracle. Née en 1984 sous la forme de la division d'images de synthèse des studios de George Lucas, rachetée deux ans après par Steve Jobs, cette petite firme qui a révolutionné le cinéma d'animation en 1995 avec son premier long-métrage, Toy Story, premier film d'animation en images de synthèse, a grossi année après année. Et depuis son absorption par Disney, en 2006, elle est devenue une gigantesque machine de guerre. Loin d'avoir affaibli la créativité du studio, la perte d'indépendance qu'a constituée cette alliance a coïncidé avec un nouveau coup de fouet créatif. Wall. E, Là-haut et Toy Story 3, ses trois derniers films, réussissent l'exploit collectif de réconcilier la critique la plus pointue et un public toujours plus vaste.

Profitant du passage à Paris de Lee Unkrich, réalisateur de Toy Story 3 et pilier de Pixar (il a notamment monté les deux premiers Toy Story et coréalisé, avec John Lasseter le second), et de sa productrice, Darla K. Anderson, qui a pour sa part produit les trois films de la saga, nous avons tenté d'en savoir un peu plus sur leur recette.

D'une fonction à l'autre

Elle reposerait, selon eux, sur deux principes essentiels. D'abord, explique Darla K. Anderson, un souci obsessionnel de la qualité, qui ne souffrirait aucun compromis. "Si nous voyons qu'un scénario ne fonctionne pas, par exemple, quand bien même nous avons travaillé un ou deux ans dessus, nous le jetons à la poubelle et nous repartons de zéro. C'est une règle que nous nous sommes fixée depuis le début, et même si c'est difficile, nous n'hésitons pas à le faire quand c'est nécessaire."

Même logique pour le choix des jouets qui figurent dans les films. Le casting, qui rassemble des jouets existants sur le marché, et d'autres conçus pour le film, est le fruit de l'imagination des équipes créatives, jamais des fabricants. Les accords de licence se négocient dans un second temps. "Pour le premier Toy Story, précise Darla K. Anderson, nous avons essuyé des refus. Mattel n'avait pas voulu nous céder les droits de Barbie. C'est le succès du film qui les a conduits à se rallier aux prochains."

De telles méthodes ont un coût et se traduisent par des processus de fabrication très longs (quatre ans pour Toy Story 3). Les équipes Pixar subissent-elles des pressions de la part de Disney ? "Tant que le box-office est bon - et il l'est ! -, ils nous laissent totalement tranquilles."

Sur le compte de Disney, qui avait coproduit les deux premiers Toy Story, il faut au moins porter le délai de onze ans écoulé entre le deuxième et le troisième volet de la saga. Dès la fin de Toy Story 2, en 1999, John Lasseter voulait poursuivre. Mais un conflit juridique entre Pixar et Disney l'en a empêché, qui s'est dénoué avec le rachat du studio de Steve Jobs par celui de Mickey.

Lorsque Lee Unkrich et Darla K. Anderson ont enfin pu se mettre au travail, sept ans plus tard, il n'était plus possible de reprendre le travail là où l'équipe l'avait laissé. "Trop de temps avait passé, explique la productrice, il fallait que le film en prenne acte." Avec John Lasseter et quelques autres, ils se sont isolés un long week-end à la campagne pour jeter des idées sur le papier. "C'est ainsi qu'est venue l'idée qu'Andy, le propriétaire des jouets, avait grandi d'autant, et qu'il était donc prêt à entrer à l'université."

Un travail collectif, indissociable dans ce studio d'une atmosphère d'émulation non compétitive : voilà pour Lee Unkrich, ce qui constitue le deuxième pilier de la recette Pixar. "Je ne pense pas qu'il y ait un autre studio où les gens travaillent d'une manière aussi collaborative. Nous avons par ailleurs une liberté, dont peu d'artistes peuvent se prévaloir dans ce secteur."

Selon les films, les salariés de la maison passent d'une fonction à l'autre. Ils donnent leur avis sur les travaux de l'équipe voisine, se rendent des services - une voix ici, un coup de crayon par là. Une manière de faire qui rappelle par bien des aspects celle qui prévalait dans les années 1930 et 1940 à la Termite Terrace, la cabane où s'étaient installés Tex Avery, Chuck Jones et toute la bande de joyeux drilles qui faisaient alors, au sein de la Warner, les meilleurs cartoons du monde.

Animatrice de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez un administrateur ou un moderateur
Naminamina
Hey les amis ! Gardez bien les mains et les bras à l'intérieur du wagonnet...
Avatar de l’utilisateur
tinkerbell7
Animatrice Principale
Animatrice Principale
 
Messages: 43492
Images: 13
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 17:14

Messagepar tinkerbell7 » Mer 22 Déc 2010 11:01

La justice américaine oblige Lucasfilm et Pixar à rompre un pacte anti-concurrence

Le ministère américain de la justice a annoncé mardi avoir conclu un accord avec les studios Lucasfilm et Pixar obligeant les deux compagnies à rompre un pacte anti-concurrence qui empêchait leurs employés de pouvoir passer librement d'une société à l'autre.

Lucasfilm, le studio de George Lucas (le père de "La Guerre des étoiles") et Pixar, la filiale de Disney ("Cars", "Le Monde de Nemo", "Toy Story") avaient conclu un pacte qui leur interdisait de débaucher leurs employés respectifs ou, à défaut, les obligeait à le faire d'un commun accord. Les employés concernés étaient essentiellement des animateurs.
"L'accord entre Lucasfilm et Pixar était un obstacle à la concurrence pour les animateurs numériques sans aucune justification", a estimé dans un communiqué Christine Varney, procureur-adjointe, chargée de la division anti-monopole du ministère de la Justice.
Le ministère a déposé une plainte formelle contre Lucasfilm mardi -- Pixar était déjà poursuivi depuis septembre --, mais le même jour les deux studios ont présenté un nouvel accord qui annule les dispositions du pacte antérieur, précise le communiqué du ministère.

Mme Varney a assuré que ce nouvel accord, qui devrait permettre aux studios d'échapper au procès, "répond aux préoccupations du ministère de la Justice".
Ce dernier a enquêté pendant plus d'un an sur les politiques de gestion des ressources humaines dans les entreprises de haute technologie, installées pour la plupart en Californie et dans l'Etat de Washington (nord-ouest).
L'enquête avait permis, en septembre dernier, de trouver un accord avec des entreprises comme Adobe, Apple, Google ou Intel, afin de les empêcher de fixer des plafonds salariaux pour les talents créatifs du secteur.

Source : Le Parisien
Animatrice de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez un administrateur ou un moderateur
Naminamina
Hey les amis ! Gardez bien les mains et les bras à l'intérieur du wagonnet...
Avatar de l’utilisateur
tinkerbell7
Animatrice Principale
Animatrice Principale
 
Messages: 43492
Images: 13
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 17:14

Messagepar Scrooge » Dim 20 Mar 2011 20:33

"Pixar: 25 Years of Animation"


Organisée par le Musée du patrimoine de Hong Kong et entièrement pris en charge par The Walt Disney Company (Asie Pacifique) une exposition aura lieu au musée gouvernemental de Hong Kong intitulé "25 ans d'animation Pixar" (
"Pixar: 25 Years of Animation") du 28 mars au 11 juillet 2011.

Image


Des personnages animés créés par Pixar Animation Studios, tels que Woody et Buzz Lightyear dans Toy Story, Sulley et la petite fille dans Monstres et Cie, le papa poisson-clown et son fils dans Le Monde de Nemo et de la famille de super-héros dans Les Indestructibles, sont enchanteurs et charismatiques pour tous les publics. Dans le monde infiniment malléable de l'animation numéroique, Pixar a montré beaucoup de créativité et présenté de très nombreux contes animés fascinants qui ont réussi à enchanter ainsi qu'à visuellement réjouir à un grand nombre de spectateurs.

Image


Cette exposition présentée comme un blockbuster et organisée par le musée du patrimoine de Hong Kong en 2011, "Pixar: 25 Years of Animation" proposera différents types de dessins de Pixar Animation Studios élaborés au cours de la conception des œuvres d'animation numériques, et qui offriront aux visiteurs un aperçu artistique de la plupart des films les plus appréciés du studio à l'immense succès. Plus de 400 articles, y compris des œuvres d'art traditionnelles de différents types, des maquettes, des courts métrages d'animation des prémices, et une installation média unique en son genre créé par les artistes techniques de chez Pixar seront visibles dans l'exposition. Après une tournée internationale couronnée de succès et un arret en Californie, le spectacle a été ré-organisée et est en train de faire son premier arrêt mondial à Hong Kong. Une partie de ces artworks n'a jamais été vu en dehors des archives du studio avant!

Image


Offre spéciale
Les visiteurs de "Pixar: 25 Years of Animation" recevront un bloc-notes en cadeau (avec des coupons à l'intérieur) lors de l'achat d'un billet d'entrée plein tarif standard.

Ca peut être interessant pour voir l'expo avec une visite de HKDL par exemple, ça compléte bien. Voici le site web du musée!

$croogy
Modérateur de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez-moi ou un autre membre de l'équipe de DMI.


Image
Avatar de l’utilisateur
Scrooge
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 24921
Images: 6
Inscription: Mar 1 Mar 2005 20:35
Localisation: Paris

Messagepar tinkerbell7 » Lun 21 Mar 2011 12:19

Un premier arrêt à Honk Kong.... l'exposition pourrait aller peut-être dans une autre grande ville après ?!

Justement ça tombe bien, Pixartimes a mis en ligne ce matin une vidéo très bien montée par NkMcdonalds qui retrace les 25 ans d'animation chez Pixar avec des extraits des moments les plus marquants des films Pixar du premier short au dernier long métrage toy story 3: regardez et laissez l'émotion vous envahir:

Animatrice de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez un administrateur ou un moderateur
Naminamina
Hey les amis ! Gardez bien les mains et les bras à l'intérieur du wagonnet...
Avatar de l’utilisateur
tinkerbell7
Animatrice Principale
Animatrice Principale
 
Messages: 43492
Images: 13
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 17:14

Messagepar Scrooge » Lun 21 Mar 2011 20:03

Trop bien, même comme ça, ça me fait un coup de les voir de nouveau à l'incinérateur et tous ces morceaux c'est dingue on voit bien qu'il y a une chose importante: l'émotion ! c'est ça qui fait marcher un film, il n'y a pas de doute!

$croogy
Modérateur de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez-moi ou un autre membre de l'équipe de DMI.


Image
Avatar de l’utilisateur
Scrooge
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 24921
Images: 6
Inscription: Mar 1 Mar 2005 20:35
Localisation: Paris

Messagepar Mjinspace » Mar 22 Mar 2011 19:48

Jamais compris pourquoi Disney s’entête à utiliser le thème principal de "Robin des bois, prince des voleurs" alors que la musique appartient à Warner Bros et plus particulièrement la société de production Morgan Creek. Pourtant Disney a plusieurs thèmes musicales géniales.
Avatar de l’utilisateur
Mjinspace
DisneyFan
DisneyFan
 
Messages: 1319
Images: 1
Inscription: Dim 12 Juil 2009 15:15

Messagepar Scrooge » Mar 22 Mar 2011 19:56

Cette vidéo n'est pas faite par disney mais par un fan, il a mis les images et les musiques qu'il aime je pense, les trois dernières musiques ne sont pas de disney.

$croogy
Modérateur de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez-moi ou un autre membre de l'équipe de DMI.


Image
Avatar de l’utilisateur
Scrooge
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 24921
Images: 6
Inscription: Mar 1 Mar 2005 20:35
Localisation: Paris

Messagepar Scrooge » Dim 27 Mar 2011 14:17

Voici deux photos presse pour la manifestation Pixar au musée de Hong Kong:

Image

Image


Personnellement je trouve très sympa ces visuels. Je pense que les gens de Hong Kong connaissent les personnages Pixar puisqu'ils n'ont pas autant d'embargo que la chine continentale, et on m'avait déjà fait savoir qu'ils adoraient les aliens ! ils vont être comblé !

$croogy
Modérateur de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez-moi ou un autre membre de l'équipe de DMI.


Image
Avatar de l’utilisateur
Scrooge
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 24921
Images: 6
Inscription: Mar 1 Mar 2005 20:35
Localisation: Paris

Messagepar tinkerbell7 » Dim 27 Mar 2011 14:20

Oh trop bien, ils font les choses en ordre dis donc. Elles sont grandes en plus. Merci pour le suivi.
Animatrice de Disney Magic Interactive
Un souci sur le forum ? Contactez un administrateur ou un moderateur
Naminamina
Hey les amis ! Gardez bien les mains et les bras à l'intérieur du wagonnet...
Avatar de l’utilisateur
tinkerbell7
Animatrice Principale
Animatrice Principale
 
Messages: 43492
Images: 13
Inscription: Jeu 17 Mai 2007 17:14

Messagepar Mjinspace » Dim 27 Mar 2011 14:22

Pour la musique, je ne parlais pas de cette vidéo mais que ça me faisait penser aux bandes annonces Disney DVD où il y a justement cette musique et là c'est bien officiel.
Avatar de l’utilisateur
Mjinspace
DisneyFan
DisneyFan
 
Messages: 1319
Images: 1
Inscription: Dim 12 Juil 2009 15:15

Précédente

Retourner vers Les sociétés Disney

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité